Iubenda logo
Générer dès maintenant

Documentation

Sommaire

Intégration de Make (Integromat) et de la Consent Solution iubenda

Dans ce guide, nous vous présentons Make (Integromat) et comment l’intégrer à la Consent Solution iubenda Pour vous aider à trouver ce que vous cherchez, veuillez consulter la table des matières.

1. Introduction

Qu’est-ce que Make (Integromat)?

Make (anciennement connu sous le nom d’Integromat) vous permet de créer, de construire et d’automatiser des flux de travail de manière visuelle. Vous pouvez connecter des applications en quelques clics grâce à l’interface créative de type « glisser-déposer », et créer des flux de travail infinis que Make appelle « scénarios ». Il est similaire à Zapier, mais avec des options de personnalisation supplémentaires.

L’intégration de Make permet plusieurs scénarios spécifiques, notamment la manière de traiter les préférences de consentement. Par exemple, pour les actions « Créer un consentement » et « Mettre à jour les préférences d’un sujet », nous avons inclus quatre options de préférences différentes (bulletin d’information, politique de confidentialité, conditions générales et marketing) ; si vous avez besoin de préférences supplémentaires, vous devrez effectuer un appel API (et vous référer à notre guide API HTTP).

En outre, toutes les activités proposées dans l’intégration Make nécessiteront pour le moment la synchronisation de vos documents juridiques iubenda avec la Consent Solution.

2. Tester l’intégration

Voici le lien vers l’intégration de iubenda dans Make. Après avoir cliqué sur « Install », vous pourrez voir iubenda parmi les différents services disponibles sur Make.

3. Authentification

Important

Si vous utilisez Zapier pour intégrer votre Consent Solution, veillez à l’ajouter à votre politique de confidentialité.

L’authentification Make vous demande de fournir votre clé API iubenda privée, disponible dans la section HTTP des options d’intégration de la Consent Solution.

Une fois qu’un scénario Make a été créé, vous pouvez utiliser iubenda pour rechercher son nom dans la liste des services.

Ensuite, sélectionnez l’une des actions et ajoutez votre clé API privée dans le champ « Connections » lorsqu’on vous le demande. Regardez la vidéo ci-dessous pour voir comment cela fonctionne !

Intégration de Make (Integromat) et de la Consent Solution iubenda

4. Actions disponibles

4.a Créer un consentement

Cette action est basée sur la requête HTTP CREATE consent et créera un nouveau consentement dans la Consent Solution iubenda.

Le nouveau consentement crée automatiquement un nouveau sujet, disponible dans la section concernée du tableau de bord de votre Consent Solution.

Chaque action de consentement contient toutes les informations nécessaires pour identifier de manière unique ce consentement spécifique, le sujet qui l’a effectué, les préférences exprimées avec ce consentement, les mentions légales que votre utilisateur a acceptées et la preuve (par exemple, le formulaire présenté à votre utilisateur).

  • Horodatage: si vide, il sera rempli automatiquement
  • Champs relatifs au sujet
    • E-mail (requis)
    • Prénom
    • Nom
    • Nom Complet
    • Vérifié (Sélectionnez « True » si les utilisateurs ne sont pas vérifiés via un double opt-in. Si les utilisateurs sont identifiés avec le double opt-in, sélectionnez « False. » Pour vérifier les utilisateurs qui ont fait une double opt-in, vous devrez créer un Zap avec l’action « Verify a subject »).
  • Champs relatifs aux preuves
    • Contenu
    • Formulaire (vous pouvez mettre l’ID du formulaire ou simplement un HTML du formulaire comme champ statique).
  • Champs relatifs aux préférences
    • Consentement à la politique de confidentialité (true/false)
    • Consentement à la Newsletter (true/false)
    • Consentement aux Conditions Générales (true/false)
    • Consentement au Marketing (true/false)
  • Adresse IP

L’action fournit également quatre types de consentement différents, disponibles pour quatre cas d’utilisation différents :

  • Consentement à la politique de confidentialité
  • Consentement à la newsletter
  • Consentement aux conditions générales
  • Consentement au marketing

Si vous ne demandez pas l’un de ces consentements, vous pouvez simplement laisser le champ relatif vide. Ceux qui souhaitent créer des préférences supplémentaires doivent utiliser la méthode HTTP API.

Les données de sortie de l’action sont :

  • Horodatage
  • ID du consentement
  • ID personne concernée

Ces données peuvent être utilisées pour mettre à jour la base de données utilisateur avec des données relatives à l’utilisateur (par exemple, l’ID personne concernée).

4.b Vérifier un sujet

Cette action est basée sur la requête HTTP UPDATE subjects (avec uniquement les attributs verified = “true” dans son corps de requête). Utilisez cette action pour mettre à jour un sujet lorsqu’il a été vérifié, par exemple par la méthode de la double opt-in. Cette action nécessite que le sujet ait déjà été créé.

Le seul champ demandé est le champ Subject ID (ID personne concernée) (obligatoire).

L’action nécessite que l’ID personne concernée ait déjà été stocké par le service de déclenchement. Par exemple, si vous essayez de vérifier un utilisateur Mailchimp qui vient d’effectuer un double opt-in, l’ID personne concernée doit être disponible dans les attributs Mailchimp de l’utilisateur.

Les données de sortie de l’action sont :

  • Horodatage
  • ID personne concernée

4.c Mettre à jour un sujet

Cette action est basée sur la requête HTTP UPDATE subjects et peut être utilisée chaque fois qu’il est nécessaire de mettre à jour un sujet (par exemple, changement de l’adresse e-mail de l’utilisateur). Gardez à l’esprit que si l’intention est de modifier les préférences de l’utilisateur, cela peut être fait avec l’action « Update preferences of a subject ». Les champs vides n’écrasent pas la donnée précédente.

  • Champs relatifs aux sujets
    • ID personne concernée (obligatoire)
    • E-mail
    • Prénom
    • Nom de famille
    • Nom complet

L’action nécessite que l’ID personne concernée ait déjà été stocké par le service de déclenchement Par exemple, si vous essayez de vérifier un utilisateur Mailchimp qui vient d’effectuer un double opt-in, l’ID personne concernée doit être disponible dans les attributs Mailchimp de l’utilisateur.

Les données de sortie de l’action sont :

  • Horodatage
  • ID personne concernée

4.d Mise à jour des préférences du sujet

Cette action met à jour les préférences d’un sujet donné. Tout changement de préférences nécessite un nouveau consentement. Cette action créera donc un nouveau consentement pour un sujet existant. Les informations qui ne sont pas destinées à être mises à jour nécessitent que les champs correspondants soient vides.

  • ID personne concernée (requis)
  • Champs relatifs aux préférences
    • Consentement à la politique de confidentialité (true/false)
    • Consentement à la Newsletter (true/false)
    • Consentement aux Conditions Générales (true/false)
    • Consentement au Marketing (true/false)

Si vous ne demandez pas l’une des préférences de consentement, vous pouvez laisser le champ relatif vide. Ceux qui souhaitent créer des préférences supplémentaires doivent utiliser la méthode HTTP API.

Les données de sortie de l’action sont :

  • Horodatage
  • ID personne concernée

5. Exemple de scénario

Le scénario suivant permet de créer un nouveau consentement dans la Consent Solution iubenda à partir d’une nouvelle entrée sur Typeform.

Tout d’abord, connectez Typeform à Integro et faites-en un déclencheur. Ensuite, sélectionnez le formulaire de départ et testez le compte. Il devrait récupérer la toute dernière entrée du formulaire que vous avez sélectionné.

Intégration de Make (Integromat) et de la Consent Solution iubenda

Après cela, cliquez sur « Add another module » et recherchez iubenda dans la liste des services.

Ensuite, sélectionnez « Create a new consent » dans le menu des actions disponibles.

Maintenant, vous devez connecter le compte iubenda au compte Make, comme décrit dans Authentification.

Une fois que vous avez connecté les comptes, remplissez les champs avec les variables provenant de Typeform. Laissez en blanc les champs dont vous n’avez pas besoin.

Intégration de Make (Integromat) et de la Consent Solution iubenda

Après cela, cliquez sur « Ok » et testez votre scénario.

Ensuite, vérifiez si le tableau de bord dans la Consent Solution affiche les bonnes informations.

Si oui, activez le scénario et vous avez terminé.

Intégration de Make (Integromat) et de la Consent Solution iubenda
Intégration de Make (Integromat) et de la Consent Solution iubenda

Félicitations, vous avez associé Make (Integromat) à la Consent Solution iubenda !