Iubenda logo
Générer dès maintenant

Documentation

Sommaire

Guide complet de la Plateforme de gestion du consentement (CMP) de iubenda et du TCF 2.0 & 2.1 de l’IAB

Avec les législations comme le RGPD, la Loi Cookies et le CCPA, les plateformes de gestion du consentement (CMP) sont devenues indispensables pour les entreprises opérant dans l’UE et aux États-Unis, notamment les éditeurs. Ce guide explique en détail ce qu’est une plateforme de gestion du consentement, pourquoi les éditeurs en ont besoin, et comment activer le Cadre de transparence et de consentement dans notre Cookie Solution.

En bref

Qu’est-ce qu’une Plateforme de gestion du consentement (CMP) ?

CMP est l’acronyme de Consent Management Platform (Plateforme de gestion du consentement) ou, plus rarement, de Consent Management Provider (Fournisseur de gestion du consentement). Les CMP sont également chargées de transmettre le consentement de l’utilisateur au sein du  Cadre de transparence et de consentement (TCF) . À ce titre, ils doivent donc être enregistrés et respecter les normes et les politiques du TCF.

En d’autres termes, une CMP vous aide à respecter l’obligation de transparence vis-à-vis de vos utilisateurs concernant l’accès et le stockage de leurs informations personnelles (au moyen de cookies et d’autres traqueurs), conformément aux principales législations relatives à la protection des données (RGPDdirective ePrivacyCCPA, etc.).

Plus précisément, les CMP vous aident à collecter, à conserver et à utiliser les préférences utilisateurs en matière de collecte et de traitement de leurs informations personnelles à des fins spécifiques (comme les analyses, la publicité et les stratégies de reciblage).

Ai-je besoin d’une Plateforme de gestion du consentement (CMP) ?

En résumé : oui, vous en avez probablement besoin. 

A) Vous êtes soumis au RGPD, à la directive ePrivacy ou aux PECR/RGPD britanniques (vous n’en êtes pas certain ? Prenez une minute pour répondre à notre quiz et avoir la réponse), et votre site ou votre application (ou tout autre service tiers géré par votre site ou votre application) utilise des cookies et autres traqueurs pour traiter les informations personnelles.

Pourquoi ?

Selon la directive ePrivacy (ainsi que les PECR, sa transposition au Royaume-Uni), vous devez informer les utilisateurs, de manière claire et bien visible, de l’utilisation par votre site ou votre application de quelque cookie ou traqueur que ce soit , et collecter leur consentement explicite avant que tout script concernant des  cookies non exemptés  ne soit exécuté.

Prenons le cas des éditeurs opérant en Europe. Les cookies et les traqueurs sont leur gagne-pain puisqu’ils s’en servent pour monétiser leur site ou leur application par le biais d’annonceurs tiers. Pour pouvoir utiliser des traqueurs à des fins de publicité comportementale, de remarketing ou de personnalisation des contenus, il faut obtenir le consentement éclairé de l’utilisateur avant de les installer. 

Qu’est-ce qu’un éditeur ?

D’une manière générale, un éditeur est un opérateur de site Internet ou d’application qui monétise ses contenus via des annonceurs publicitaires tiers. Par exemple, les blogs et les journaux en ligne qui affichent des publicités sur leur site ou leur application sont des éditeurs.

B) Vous êtes soumis au California Consumer Privacy Act (CCPA) (vous n’en êtes pas certain ? Prenez une minute pour répondre à notre quiz et avoir la réponse ) et vous partagez des données utilisateurs (comme l’adresse IP) avec des tiers, vous êtes légalement tenu :

Plus généralement, compte tenu de la multiplication partout dans le monde des législations relatives à la vie privée, difficile d’imaginer un site ou une application qui n’aurait pas besoin d’une plateforme de gestion du consentement

En tant que CMP certifiée et grâce à notre Cookie Solution, nous avons rejoint le TCF et le cadre de conformité au CCPA de l’IAB Europe pour aider les éditeurs à se conformer à la loi tout en répondant aux exigences du secteur et en maximisant leurs revenus publicitaires.

En quoi consiste le Cadre de transparence et de consentement (TCF) RGPD de l’IAB ?

Le Cadre de transparence et de consentement de l’IAB (TCF) est une initiative du secteur de la publicité numérique qui aide éditeurs, fournisseurs de technologies, agences et annonceurs à se conformer aux exigences du RGPD et de la directive ePrivacy en matière de transparence, de consentement et de choix  quant au traitement de données personnelles des utilisateurs et à l’accès à des informations, ou à leur stockage, sur leurs appareils (cookies, identifiants publicitaires, identifiants de l’appareil et autres technologies de suivi).

 Le TCF de l’IAB propose un processus standardisé de collecte du consentement de l’utilisateur conforme au RGPD et de transmission de ses préférences en matière de consentement à l’ensemble de la chaîne publicitaire (Pour consulter les politiques du TCF, cliquez ici)

TCF et Brexit/législation britannique

À l’heure actuelle, les exigences posées par les deux législations britanniques, le General Data Protection Regulation (RGPD britannique) et les Privacy and Electronic Communications Regulations (PECR), sont identiques à celles posées par leurs équivalents européens (RGPD et ePrivacy). Le Cadre TCF permet donc également aux entreprises de se conformer à la législation britannique. 

Le TCF fournit un système (une API JavaScript classique) qui donne aux différents acteurs de l’écosystème publicitaires un langage commun et leur permet de se transmettre entre eux les préférences des utilisateurs. Les principaux acteurs sont des éditeurs, des partenaires (des annonceurs tiers qui collectent les données des utilisateurs finaux depuis le site ou l’application de l’éditeur via des cookies ou autres traqueurs pour leur montrer des contenus), et des CMP comme iubenda.

Les éditeurs, les partenaires et les CMP qui choisissent de participer au TCF de l’IAB sont tous tenus de respecter le protocole et les politiques standard du Cadre. Les partenaires doivent également s’inscrire sur la liste globale des partenaires (GVL), une liste centralisée et en temps réel de partenaires, et y indiquer leurs finalités, la durée de stockage et d’accès maximum, et l’adresse URL de leurs politiques de confidentialité. Au sein du TCF et de la liste GVL, les finalités du traitement des données sont également standardisées. Chaque finalité, chaque partenaire a son propre identifiant. Cet identifiant partenaire unique permet à ces derniers de récupérer et d’interpréter les préférences utilisateur en matière de consentement concernant leurs services et ceux d’autres partenaires.

Les choix utilisateurs et les signaux des partenaires collectés via l’Interface utilisateur du CMP sont représentés par des valeurs binaires, compressés dans la plus petite structure de données possible (Base64), puis transmis à l’ensemble de l’écosystème de publicité en ligne par l’intermédiaire d’une connexion en chaîne (Daisy chain).

Les scripts des partenaires inscrits sur la GVL sont automatiquement bloqués tant que l’utilisateur n’a pas exprimé ses choix. Chaque partenaire peut vérifier son statut en émettant un ping vers la CMP, puis en attendant le signal retour positif pour ce numéro d’identification. Ainsi, il peut savoir s’il peut traiter les données personnelles ou non.

En tant qu’éditeur, pourquoi est-il préférable d’activer le Cadre de transparence et de consentement ?

Bien que l’initiative soit relativement récente, le TCF 2.0 de l’IAB est en train de devenir  la norme du secteur. De nombreux partenaires, dont Google, Adobe et AdRoll participent à son déploiement.

Certes, adhérer au TCF n’est pas à proprement parler obligatoire. Mais son activation offre bien des avantages, aux éditeurs comme aux utilisateurs : maximisation des revenus, collecte et transmission aisée des préférences utilisateur aux partenaires publicitaires tiers avec lesquels l’éditeur travaille, et meilleur contrôle de la manière dont les données utilisateurs sont traitées.

Les avantages du TCF pour les éditeurs

  • Optimiser vos revenus publicitaires : Certains réseaux publicitaires peuvent limiter l’accès à leur réseau ou n’afficher que des publicités non personnalisées si le consentement TCF 2.0 n’est pas transmis aux partenaires. En d’autres termes, vos revenus publicitaires pourraient être réduits si vous n’utilisez pas le Cadre.
  • Avoir plus d’options et un meilleur contrôle
    • Des finalités plus détaillées : liste élargie de finalités qui comprennent des options plus précises. Aujourd’hui, 10 finalités, 2 finalités spéciales, 2 fonctionnalités et 2 fonctionnalités spéciales sont disponibles pour vous donner plus d’occasions de collecter le consentement. 
    • La possibilité de limiter les finalités et les bases juridiques : vous pouvez  entièrement contrôler avec quels partenaires publicitaires tiers vous souhaitez travailler . Vous pouvez également choisir ceux dont vous souhaitez informer vos utilisateurs et pour quelles finalités vous les autorisez à traiter les informations personnelles.
      Pourquoi il est essentiel de choisir un nombre limité de partenaires.

      En choisissant d’autoriser de nombreux partenaires à accéder à cette transparence et en leur permettant d’établir une base juridique au sein du Cadre, vous réduisez la capacité des utilisateurs à faire des choix éclairés et vous augmentez les risques juridiques pour les partenaires. Cette situation pourrait amener des partenaires à refuser de travailler avec des éditeurs qui afficheraient un trop grand nombre de partenaires et pourrait ainsi affecter leurs revenus publicitaires.

      L’APD belge, dans une décision relative à l’IAB Europe et au TCF, a explicitement jugé qu’appliquer la transparence à un trop grand nombre de partenaires requiert, pour l’utilisateur, un temps disproportionné pour lire ces informations et, partant, n’est pas compatible avec la condition de consentement suffisamment éclairé prévue par le RGPD.

      Pour limiter le nombre de partenaires, sélectionnez « N’autoriser que les partenaires figurant dans votre politique de confidentialité et de cookies » dans les paramètres TCF de notre Cookie Solution.

    • Vous pouvez préciser la base juridique sur laquelle vous demandez à vos partenaires d’opérer.
    • Vous pouvez décider, pour certaines finalités et pour certains partenaires, de limiter les bases juridiques au seul consentement (ou à l’intérêt légitime).
      Qu’est-ce qu’une base juridique et pourquoi est-il important de la limiter ?

      Une base juridique est le fondement légal qui justifie le traitement des données personnelles. Le RGPD prévoit six bases juridiques possibles. Dans le secteur publicitaire, on utilise habituellement deux d’entre elles :

      • le consentement de la personne concernée ; et
      • l’intérêt légitime du responsable du traitement.

      Le TCF prévoit les deux. Attention toutefois, certaines APD nationales, comme en Italie et en Belgique, ont exclu l’intérêt légitime des bases juridiques valables. Il est donc important de  limiter les bases juridiques au « Consentement uniquement »  si vous opérez dans ces pays (vous trouverez plus de détails sur les exigences spécifiques à chaque pays dans notre Aide-mémoire sur la conformité RGPD du consentement aux cookies). 

Google est entièrement compatible avec le TCF 2.0 (et ses versions ultérieures), et est inscrit sur la liste globale des partenaires du TCF: ainsi, si vous utilisez AdSense, AdMob ou Ad Manager, vous n’avez plus besoin de paramètres de personnalisation des publicités Google séparés  (vous pouvez consulter ici le communiqué de Google sur l’intégration du TCF 2.0 de l’IAB pour l’éditeur).

Qu’en est-il des partenaires qui ne font pas encore partie du TCF ? 
Malgré une  liste de partenaires publicitaires en augmentation permanente, certains annonceurs ne font pas encore partie du TCF. C’est le cas pour certains partenaires de Google. Pour y remédier, Google a défini une spécification technique temporaire appelée Mode Consentement supplémentaire. Elle est destinée à être utilisée en parallèle au TCF 2.0 et à servir de passerelle pour les partenaires Ad Tech de Google non encore inscrits sur la liste globale de partenaires du TCF 2.0.

📌 La CMP iubenda est pleinement compatible avec les exigences posées par Google en matière d’intégration TCF, y compris le Mode Consentement supplémentaire.

Avantages du TCF pour les utilisateurs finaux

  • Davantage de transparence
    • des finalités bien plus précises qui permettent aux utilisateurs de faire des choix plus éclairés quant au traitement de leurs données personnelles ; 
    • des descriptions détaillées et aisées à comprendre des finalités du traitement ; 
    • des informations spécifiques quant à la durée de stockage des informations sur l’appareil de l’utilisateur. C’est l’avancée la plus notable du TCF 2.1: IAB a modifié les politiques du TCF pour qu’elles soient conformes aux changements requis par l’ arrêt Planet49. Cette mise à jour a été intégrée à ce que l’on appelle désormais le TCF 2.1.
  • Davantage de contrôle : non seulement vos utilisateurs peuvent aisément donner, refuser ou retirer leur consentement pour chaque prestataire et pour chaque finalité, mais vous pouvez en outre leur permettre d’exercer très facilement leurs droits à s’opposer au traitement sur la base de l’intérêt légitime. 

iubenda et le Cadre de transparence et de consentement de l’IAB (TCF 2.0 et 2.1) 

Notre gestionnaire de consentement aux cookies pour la directive ePrivacy, le RGPD et le CCPA vous permet d’afficher un bandeau cookies entièrement personnalisable, de collecter le consentement aux cookies et d’appliquer le blocage préalable.

En outre, en tant que Plateforme de gestion du consentement certifiée (nº ID 123),la Cookie Solution  iubenda permet aux utilisateurs de paramétrer leurs préférences en matière de publicités et est compatible avec le Cadre de transparence et de consentement RGPD de l’IAB. Cette fonctionnalité permet aux utilisateurs de configurer plus en détail leurs préférences en matière de publicité pour chaque fournisseur de services publicitaires figurant sur la liste globale des partenaires de l’IAB.

1. Activer le cadre de transparence et de consentement de l’IAB

Pour activer le TCF 2.0+ dans votre Cookie Solution, rendez-vous sur votre  tableau de bord  et cliquez sur le site web ou sur l’application que vous souhaitez mettre à jour. Ensuite, cliquez sur le bouton Modifier  dans l’espace Cookie Solution (si vous n’avez pas encore activé la Cookie Solution, vous trouverez ici un guide de démarrage).

modifier la politique relative aux cookies

Maintenant, activez l’option TCF de l’IAB . Vous remarquerez immédiatement que :

  • Le texte du bandeau va s’étendre pour respecter les exigences de l’IAB. Le texte supplémentaire (modifiable uniquement sur demande) contient des informations essentielles concernant les options avancées mentionnées ci-dessous.
  • Les boutons « Accepter » et « En savoir plus et personnaliser » seront activés par défaut, comme exigé par l’IAB.
Ce qui doit figurer dans le bandeau concernant le TCF v2.0
  • un texte indiquant que des informations sont stockées sur l’appareil de l’utilisateur ou qu’il est accédé à des données à partir de cet appareil (p. ex. utilisation de cookies, identifiants de l’appareil, ou autres données de ce dernier) ;
  • des informations sur le fait que des données personnelles font l’objet d’un traitement, et sur la nature des données personnelles traitées (p. ex. identifiants uniques, données de navigation) ;
  • un lien vers la liste des partenaires ;
  • la liste des finalités (libellées de manière identique à la GVL ou de manière standard) ;
  • des informations sur les fonctionnalités spéciales utilisées par les partenaires (en reprenant les termes standardisés de la GVL ou des termes standard) ;
  • des informations sur le fait que l’utilisateur peut retirer son consentement à tout moment, et sur la manière d’afficher l’interface utilisateur (IU) du Cadre pour ce faire ;
  • une formule invitant l’utilisateur à exprimer son consentement
  • une formule invitant l’utilisateur à personnaliser ses choix 

En outre, vous pourrez activer l’option Mode consentement supplémentaire de Google . Grâce à cette fonctionnalité, vous pouvez recueillir le consentement pour les partenaires publicitaires de Google qui ne font pas partie du Cadre de transparence et de consentement, mais qui figurent sur la liste des fournisseurs Ad Tech (ATP) de Google.

Modifier le bandeau cookies

N’oubliez pas que l’activation du TCF annule les modifications apportées précédemment au texte du bandeau. Si vous aviez changé le HTML ou le texte du bandeau, faites un nouveau test avec le texte par défaut et les boutons activés.

HTML

Si vous voulez  modifier le HTML, vous devez le faire à partir de notre texte par défaut en incluant le code  % {banner_content} dans l’input, un élément avec l’attribut  class=" iubenda-cs-accept-btn"  et un autre élément  class=" iubenda-cs-customize-btn" .

Texte

Après avoir activé le TCF, vous ne pourrez modifier le texte du bandeau cookies que sur demande. Pour ce faire, vérifiez que vous respectez bien les exigences de l’IAB puis contactez-nous par le chat ou par e-mail  pour faire approuver vos modifications.

Code Cookie Solution

Une fois le TCF activé, votre code d’intégration Cookie Solution passera de ceci :

<script type="text/javascript">
    var _iub = _iub || [];
    _iub.csConfiguration = {
        "lang": "en",
        "siteId": XXXXXX, //use your siteId
        "cookiePolicyId": YYYYYY, //use your cookiePolicyId
        "consentOnContinuedBrowsing": false,
        "perPurposeConsent": true,
        "invalidateConsentWithoutLog": true,
        "floatingPreferencesButtonDisplay": "bottom-right",
        "banner": {
            "acceptButtonDisplay": true,
            "rejectButtonDisplay": true
            "closeButtonRejects": true,
            "customizeButtonDisplay": true,
            "explicitWithdrawal": true,
            "listPurposes": true,
            "position": "float-top-center"
        }
    };
</script>
<script type="text/javascript" src="//cdn.iubenda.com/cs/iubenda_cs.js" charset="UTF-8" async></script>

À cela (remarquez le script  stub-v2.js ,  "enableTcf": true  et les autres options du TCF) :

<script type="text/javascript">
    var _iub = _iub || [];
    _iub.csConfiguration = {
        "lang": "en",
        "siteId": XXXXXX, //use your siteId
        "cookiePolicyId": YYYYYY, //use your cookiePolicyId
        "consentOnContinuedBrowsing": false,
        "perPurposeConsent": true,
        "invalidateConsentWithoutLog": true,
        "floatingPreferencesButtonDisplay": "bottom-right",
        "enableTcf": true,
        "googleAdditionalConsentMode": true,
        "tcfPurposes": {
            "1": true,
            "2": "consent_only",
            "3": "consent_only",
            "4": "consent_only",
            "5": "consent_only",
            "6": "consent_only",
            "7": "consent_only",
            "8": "consent_only",
            "9": "consent_only",
            "10": "consent_only"
        },
        "banner": {
            "acceptButtonDisplay": true,
            "rejectButtonDisplay": true
            "closeButtonRejects": true,
            "customizeButtonDisplay": true,
            "explicitWithdrawal": true,
            "listPurposes": true,
            "position": "float-top-center"
        }
    };
</script>
<script type="text/javascript" src="//cdn.iubenda.com/cs/tcf/stub-v2.js"></script>
<script type="text/javascript" src="//cdn.iubenda.com/cs/iubenda_cs.js" charset="UTF-8" async></script>

Vous avez collé le code Cookie Solution dans le corps  de vos pages. Maintenant, voyons comment bloquer préalablement les scripts des partenaires.

2. Collecter le consentement à la personnalisation des publicités

La CMP iubenda utilise la fonction  __tcfapi  pour permettre aux partenaires de lire le consentement correctement.
Nous nous servons d’un script (safe-tcf-v2.js ) dont la seule fonction est de lire le cookie TCF et d’activer la fonction  __tcfapi , et non de bloquer directement les scripts des partenaires. Il s’agit d’un activateur asynchrone qui se lance au tout début de la page, garantissant que le consentement est lu dans les 500 ms suivant l’exécution des scripts du partenaire.

C’est le comportement par défaut dès lors que les options TCF de l’IAB sont activées dans notre configurateur.
Il fonctionne à partir de la seconde page vue, une fois que le consentement est déjà présent sur la page. Il permet une vitesse de chargement extrêmement rapide.

Il peut toutefois entraîner des incompatibilités avec Google Ad Manager, AdSense et AdMob. Pour bloquer directement les scripts des partenaires, voir plus bas.

Implémentation et optimisation supplémentaires — utilisateurs de Google Ads

Le délai maximum de réponse de la CMP pour l’envoi du consentement aux partenaires est généralement de l’ordre de 500 ms (le plus souvent non configurable). 
Si la CMP ne répond pas dans ce laps de temps, la SSP du partenaire utilise le statut « opt-out » de l’utilisateur à la place, ce qui signifie alors que vos utilisateurs finaux verront s’afficher des publicités non personnalisées.

Cela peut arriver lorsque vous utilisez des services publicitaires de Google tels que Ad Manager, AdSense et AdMob.
Pour l’éviter, vous pouvez directement bloquer les scripts des partenaires à l’aide des méthodes de blocage préalable prises en charges par notre Cookie Solution, puis les exécuter une fois le consentement recueilli.

Cette possibilité vous permet de contrôler plus directement la conformité et d’adresser des publicités personnalisées dès la première page vue, lorsque le consentement n’a pas encore été recueilli. Cela vous permet également d’éviter l’ erreur 2.1a  (pour les utilisateurs de Google Ad Manager, d’Adsense et d’AdMob).

Notre Cookie Solution propose plusieurs outils permettant de bloquer préalablement les scripts susceptibles d’installer des cookies. Pour en savoir plus, consultez notre  Introduction au blocage préalable des scripts. Pour bloquer les scripts de Google, vous pouvez directement consulter nos exemples pour Google AdSense et Google Publisher Tag.

Consentement par catégorie

Remarque : si vous avez activé la fonctionnalité  Consentement par catégorie  de la Cookie Solution, il vous faudra utiliser le tag « Finalité 1 » (strictement nécessaire) pour les scripts du TCF.

Si nécessaire, les scripts stub-v2.js et safe-tcf-v2.js peuvent également être intégrés en ligne ou par l’hébergeur. Vous trouverez plus d’astuces d’optimisation dans ce guide .

Pour lire le consentement depuis la fonction  __tcfapi , ouvrez la console du navigateur et exécutez ces commandes :

window.__tcfapi('getTCData', 2, function(result,success) { console.log(result) });
window.__tcfapi('getTCData', 2, function(result,success) { console.log(result) }, [1,2]);
window.__tcfapi('ping', 2, function(result) { console.log(result) });

Enfin, conformément à l’IAB, vous devez afficher un lien ou un bouton (p. ex. en pied de page) qui permet à vos visiteurs de modifier leurs préférences en matière de suivi publicitaire une fois le bandeau cookies fermé. 

Voyons comment procéder.

3. Proposer un lien ou un bouton qui permet à vos utilisateurs de rouvrir la fenêtre de dialogue concernant le consentement et de modifier leurs préférences

Pour l’activer, ajoutez simplement la classe  iubenda-advertising-preferences-link  à un lien ou à un bouton personnalisé :

<a href="#" class="iubenda-advertising-preferences-link">
    Update your advertising tracking preferences
</a>

Placez-le où vous voulez sur votre site (en général, dans le pied de page). Lorsque l’utilisateur clique dessus, le lien ci-dessus ouvrira la boîte de dialogue des paramètres de suivi publicitaire :

open-preferences

Remarque : pour être en conformité avec les exigences de l’IAB, nous afficherons automatiquement un petit widget flottant sur vos pages si vous n’activez pas la classe iubenda-advertising-preferences-link :

Fonctionnalités et réglages supplémentaires

Plus bas dans l’encadré 
TCF de l’IAB 
, vous trouverez des options éditeur détaillées :

Plus bas dans l’encadré IAB TCF , vous trouverez des options éditeur avancées :

Pour ce faire, sélectionnez « N’autoriser que les annonceurs figurant dans votre politique de confidentialité et de cookies » dans la section « Restrictions » de vos paramètres TCF.

N'autoriser que les annonceurs figurant dans votre politique de confidentialité et de cookies

Les partenaires devront bientôt donner des informations supplémentaires dans la Liste globale de partenaires (GVL). Les éditeurs pourront donc plus facilement choisir avec lesquels travailler.

Pour ce faire, sélectionnez l’option « Délimiter les finalités », choisissez les finalités que vous souhaitez activer, puis sélectionnez la base juridique sur laquelle se fonde le traitement des données personnelles au titre des finalités activées.

délimiter les finalités

Remarque : si vous n’êtes pas sûr de vous à ce propos, sachez qu’en général l’option « Consentement uniquement » est la plus sûre et certainement la meilleure pratique concernant les finalités relatives au profilage.

Nous avons déjà évoqué l’importance de limiter le nombre de partenaires avec lesquels vous voulez travailler. Limiter la transparence à un certain nombre de partenaires apporte un autre avantage : elle permet d’éviter de devoir demander un nouveau consentement à chaque fois que la liste globale des partenaires est mise à jour — soit presque chaque semaine. –

Si vous décidez néanmoins de ne pas limiter le nombre de partenaires avec lesquels vous travaillez, vous devriez tout de même choisir comment gérer les demandes de nouveau consentement, pour éviter d’afficher le bandeau cookies pour des utilisateurs qui ont déjà donné leur accord quelques jours ou quelques semaines auparavant.

Dans l’encadré TCF de l’IAB, vous trouverez une section intitulée Demander un consentement à nouveau suite à la mise à jour de la liste des partenaires, où vous pourrez choisir l’une de ces trois valeurs :

  • Jamais  (valeur par défaut) — le bandeau cookies ne s’affichera plus pour les utilisateurs qui ont déjà donné leur consentement. Le consentement pour les nouveaux partenaires sera paramétré sur « off ».
  • Immédiatement  — le consentement des utilisateurs sera redemandé à chaque mise à jour de la liste de partenaires.
  • Avec un délai  – le consentement des utilisateurs sera redemandé en différé x jours après la mise à jour de la liste de partenaires (à vous de préciser le nombre de jours).
demander un nouveau consentement

Cette fonctionnalité n’est pas accessible si vous ciblez directement une version particulière de la Cookie Solution (p. ex. cdn.iubenda.com/cs/versions/iubenda_cs-1.7.0.js), mais uniquement via les points terminaux Current/Beta officiels.

Certains partenaires peuvent vous demander d’intégrer spécifiquement les paramètres  gdpr et gdpr_consent à leur requête. Voici un aperçu de la procédure à suivre :

Une fois que vous avez remplacé la ligne console.log dans la requête au partenaire par les variables gdpr et gdpr_consent , ajoutez ce code sous le script  iubenda_cs.js pour invoquer automatiquement le script du partenaire avec les bonnes données de consentement.

Désormais, lorsque vos utilisateurs souhaitant gérer leurs préférences cliqueront sur le bouton  En savoir plus et personnaliser (ou sur le lien vers le panneau des préférences en matière publicitaire ) de votre bandeau cookies, ils verront s’afficher les options suivantes :

Remarque : lorsque l’utilisateur signale qu’il veut gérer ses préférences en ouvrant la fenêtre des préférences, tous les cookies sont « désactivés » par défaut, puisque le consentement valable requiert un acte positif d’acceptation.


IAB — Interactive Advertising Bureau

Voir aussi